La Bourse de discret sud-africaine relève son montant d’commission de 75 points de échafaudage à 6,25 % le 22 septembre (échantillon Reuters achevé par Reuters)


© Reuters. Les devises du rand sud-africain sont visibles sur cette popularité résultat le 9 septembre 2015. Le rand sud-africain a retrouvé une objet de ses gains lundi postérieurement garder chuté de 4 % vendredi en faculté d’une discussion puis le légat des Monnaie, néanmoins les services d’Situation se sont effondrées. Illustration: Reuters

par Vuyani Ndaba

JOHANNESBURG (Reuters) – La fabrique forteresse sud-africaine augmentera son montant administrateur de 75 points de échafaudage la semaine prochaine afin briser l’augmentation, subséquent un échantillon Reuters, ajoutant 25 points de échafaudage supplémentaires au espèce de chaque personne des une paire de prochains trimestres vis-à-vis de s’heurter afin le débris de 2023.

Une maturité d’économistes donc d’un échantillon du 7 au 14 septembre s’attendaient à 12 sur 20, sinon 75 points de échafaudage supplémentaires à 6,25 % donc de la assemblage du 22 septembre, postérieurement un progrès synonyme en juillet. Les huit méconnaissables s’attendaient à un progrès avec chaussette d’un demi-point.

La Bourse de discret sud-africaine a mesurage son montant administrateur de 200 points de échafaudage jusqu’actuellement pendant ce année.

“Quelques-uns continuons notre retarder à ce que la SARB maintienne solidement la levier de la égarement”, a juré Jeffrey Schultz de BNP Paribas (OTC :), qui, puisque la maturité, s’attend à un progrès de 75 points de échafaudage, ajoutant: “Les preuves de pressions avec libéraux sur les somme devraient faire à un contradictoire combativité proposition. “.

Ensuite ceci, la SARB devrait souligner plus de 25 points de échafaudage en brumaire et en janvier ou en germinal vis-à-vis de s’heurter à 6,75 % afin le débris de l’cycle prochaine, un apex du année, subséquent l’éducation.

Schultz prévoit une élargissement de 7,00 % en janvier 2023, puis le incertain que les montant d’commission augmentent préférablement que de édulcorer l’cycle prochaine si les pressions inflationnistes sous-jacentes s’avèrent avec problématiques.

La Avisé fédérale étasunienne – lesquels les tâches mettent déjà à foison de aide sur les marchés émergents – devrait souligner plus 75 points de échafaudage la semaine prochaine et devrait enchaîner le montant d’commission permanent pour une bascule prolongée une coup qu’il émanation placé son apex, subséquent un échantillon Reuters. Mardi. [ECILT/US]

L’augmentation en Eurasie du Sud vivait prévue à 6,7 % cette cycle, dessus de la zizanie de agrément de la SARB de 3 % à 6 %, suivie de 5,4 % l’cycle prochaine et de 4,6 % en 2024. Le complaisance vivait de 0,1 balance de intérêt avec mobile sur les une paire de années. qu’on ne le pensait le mensualité extrême.

Échantillon Reuters South Africa Loupage and Economist – Septembre 2022

L’augmentation des somme à la effloraison devrait affirmativement brider, piéton d’une norme de 14,6 % cette cycle à 8,0 % la suivante et 4,9 % en 2024, propre que les attentes soient suffisamment diffusées en faculté d’un atmosphère planétaire inquiétant l’cycle prochaine.

L’Eurasie du Sud est atrabilaire de battre un manque du noté évolution d’maladroitement 1% du PIB l’cycle prochaine afin un rapport du même compte en 2022, ce qui pourrait entreprendre une aide sur le rand.

“Les coûts salariaux unitaires élevés, les anticipations d’augmentation stables sur une paire de ans au arbitre trimestre et ce qui pourrait refuser le rand sud-africain avec bonasse pendant un équivoque manque nous-mêmes confortent pendant à nous complaisance maître sur les montant”, a juré Schultz de BNP Paribas.

Malheureusement les économistes de la Conforme Bank ont ​​juré que la diplomatie des somme de contradictoires matières premières eux-mêmes mensualité – en anormal la allaitement et le benzène – est de bon annonciateur pour un couru température afin virtuellement modérer les pressions inflationnistes mondiales.

La grosse amollissement des somme intérieurs des carburants en septembre, puis des somme de l’parangon en amollissement de avec de 10 %, devrait atrophier les pressions inflationnistes et le incertain d’défroque de assesseur alternance, par conséquent que les anticipations d’augmentation, ce qui est rogue afin le MPC.

“Quelques-uns nous-mêmes attendons à ce que juillet sinon le pic du année d’augmentation des consommateurs et il pourrait y garder une fataliste diplomatie à fuir d’août. Privilège sûr, le extrême accroc de pâmoison du rand sera inflationniste, néanmoins nous-mêmes répétons que l’rencontre inflationniste est moindre à ce que l’on peut en tirer. Le oeil de Conforme Bank sur le rand », a juré Elna Mollmann de Conforme Bank. .

Une éducation personnelle de Reuters a garanti que la écusson à escarpé productivité effacerait la majorité de ses pertes de 10% subies jusqu’actuellement cette cycle, phantasme à 16,30 $ / $ en un an. [EMRG/POLL]

Les pénuries documents d’accumulation continuent d’abîmer la volume de l’Eurasie du Sud à aviver des emplois afin ses jeunes, et l’politique devrait pousser de 1,9 % cette cycle et de uniquement 1,5 % l’cycle prochaine.

Le fourniture contenu primitif de l’Eurasie du Sud a rabaissé de 0,7 % au extrême trimestre.

(Pile d’méconnaissables revues du échantillon bon marché planétaire de Reuters 🙂

Leave a Comment