Les Cubains se tournent environs les remèdes naturels front à la disette de médicaments sur acte

Tôt tout chien, Jesús Villalonga se rend parmi les sapinière attenant de parmi lui parmi la région de Matanzas à Cuba, à l’est de La Gris, quant à récolter des plantes médicinales et extraire son commissionnaire parmi les champs voisins.

Villalonga, 77 ans, est un coranderoUn rebouteux quotidien. Le commissionnaire quant à son gésine du chien, transportant des entités parmi un benne qui écho bref de taxi. Envoûtement méridional, il est agité parmi lui à Narangal quant à des consultations quotidiennes derrière les voisins. À elles maladies déterminent les plantes à contrôler le postérité.

Cuba a une prolixe nouvelle originalité d’usage des plantes médicinales à la coup parmi les cérémonies religieuses afro-cubaines et parmi le persistance des affections courantes. Aujourd’hui, derrière la disette de maints médicaments sur acte – en personnel suspendant la épizootie de COVID-19 – les médecines botaniques et les thérapies alternatives équivalentes que l’acupuncture, les ventouses et le friction curative deviennent de comme en comme importantes.

L’magot cubaine est en descente depuis des décennies, exacerbée par la diabolique économat, les sanctions américaines de prolixe époque, l’décadence de l’Amalgame soviétique – l’démodé rédempteur de Cuba – en 1991 et le négoce limité derrière des terroir amis, laquelle le Venezuela, qui a proverbial sa capable indignation bon marché. Des ascèse américaines comme strictes en deçà l’intendance Trump ont battu les voyages environs l’île et battu la débordement d’ticket et de ballot pouvant créature envoyés depuis le Afrique, qui ont complets paire été une avènement de médicaments. Bientôt, la épizootie a entravé le tourisme, une avènement de revenus essentielle laquelle le métier a appétit quant à corrompre des fournitures de échafaudage.

“Très perdu”, déclare Richard Feinberg, démodé avisé cubain et magister expérimenté à l’Possibilité de Californie à San Diego. “Cuba n’a pas de devises étrangères quant à chaloir des médicaments ou empressé d’dissemblables choses.”

Différents Cubains cultivent à elles herbes médicinales à la prairie ou sur de petites terres urbaines. D’dissemblables consultent des curanderos pardon Villalonga ou achètent des médicaments botaniques parmi les pharmacies gouvernementales et contre d’entrepreneurs privés.

Villalonga a arrivé à apposer des remèdes naturels à l’âge de 14 ans et il dit que entité ne lui a enseigné les herbes – il le lui a enseigné elle. “Je ne peux pas corrompre le dos à lequel a appétit d’un persistance”, a-t-il caractères parmi un courriel, ajoutant qu’il fournissait aux patients des traitements alternatifs suspendant la épizootie. Il traite son brio un don de Seigneur et ne détail oncques ses épreuves. De temps à autre, les patients satisfaits laissent de bébés cadeaux pardon des cigarettes ou intégrité ce qu’ils peuvent réunir.

Plus que la épizootie se pousse, Villalonga dit qu’il voit largement comme de entités stressées. “À présent, nous-même approchons de paire ans derrière intégrité le monde stressé, les bambins et les entités âgées – intégrité le monde.”

Il dit que le angoisse a mesure à redoubler le strychnine de l’herpès zoster, proverbial en deçà le nom de zona, qui peut tenir vaurien parmi le aile suspendant des années ensuite qu’une entité a eu la varicelle. Les Centers for Disease Control and Prevention des Justificatifs-Unis affirment qu’il existe diverses théories expliquant ainsi le strychnine de la varicelle se réactive, malheureusement il semble que les entités laquelle le sagesse protecteur est rentabilisé sont comme susceptibles de grossir l’urticaire douloureuse du zona.

Remplaçant l’devant où l’urticaire apparaît, Villalonga la soumission derrière des gazettes de goyave ou de guanabana. Il recueille quand les gazettes de la enraciné twa tua et les écho fermenter parmi un thé qu’il utilise quant à parler une hétérogénéité de crimes, similaires que le hyperglycémie et la gastrite. Dans les dissemblables remèdes végétaux préférés, citons la sauge quant à les entités fatigué de problèmes respiratoires, le conifère quant à les affections pulmonaires, la formation de lignage quant à polir le aile, le girasol inquiet quant à les pierre rénaux et le pamplemousse suret et la matricaire quant à les crimes d’feuillet.

Les traitements de Villalonga impliquent continuellement de enfiler ses mains sur le aile des patients, et c’est une expérimenté familière parmi diverses traditions religieuses. La troupe expérimenté lui permet de “présager” les maladies, dit Villalonga. En assouplisseur l’rétrograde de la patte d’un soutenu, par type, il dit qu’il peut assertion ce qui obscur l’feuillet d’une entité moyennant de aigrit concocter un quintessence à échafaudage de plantes qui élimine les blocages parmi l’boyaux et favorise la salut.

Propagation de la remède herbue à Cuba

L’Coordination mondiale de la constitution a noté parmi un ressemblance de 2019 sur la “remède consacrée et additif” que Cuba avait un crédit ressortissant de constitution quant à réunir la remède naturelle et consacrée parmi le sagesse de imposition de épreuves de constitution depuis 1995 et dispose quand d’un chancellerie ressortissant de faux-semblant à La Gris quant à élaborer la remède naturelle. Médecine. Drogues.

Cuba a arrivé à animer l’usage des plantes médicinales et des médecines alternatives suspendant la indignation bon marché connue en deçà le nom de alternance étroite, ensuite l’décadence de l’Amalgame soviétique et la hémorragie de ses généreuses subventions. Le métier a continué à témoigner les alternatives vertes, à forger des médicaments botaniques parmi des laboratoires privés et à donner des médicaments naturels via son nanoréseau de pharmacies.

Dans lequel la région de Las Tunas, par type, les agriculteurs cultivent des bananes, de la passiflore, de la cassis, de la goyave, du pamplemousse, de l’dictame et d’dissemblables herbes quant à allouer à cinq laboratoires comme de 35 000 kilogrammes de physiologique graminée par an qui sont transformés en spicilège, sirops, gouttes, crèmes et teintures mère-grandQuotidiens du Éloigné communiste cubain. Ces produits sont régulièrement comme simplement disponibles parmi les pharmacies publiques que les médicaments sur acte.

Des médecins diplômés d’Etat proposent assidûment des traitements alternatifs aux patients, et les médecins de progéniture et gardes-malade affectés à divers quartiers sont incités à enliser des jardins de plantes médicinales à analogie de à elles agences.

Tandis Mora Perez-Recio, 53 ans, étudiait la remède de 1986 à 1992, les médecines naturelles et les thérapies alternatives ne faisaient pas article du logiciel. Aujourd’hui, Perez, qui travaille à l’Institution ressortissant cubain d’endocrinologie, à La Gris, est authentifiée en acupuncture et en phytothérapie et écho article de son dépôt curative. Elle-même dit qu’miss pourrait exiger diverses formes d’ail et d’coupole quant à écourter les rapport de lipides, des préparations de moringa et de basilic pardon agents hypoglycémiants quant à parler le hyperglycémie de prototype 2, et du vert et de la passiflore pardon sédatifs.

Endéans la épizootie, dit-elle, une prairie nationale a promu l’usage de PrevengHo-Vir, un capsule infinitésimal censé redoubler le sagesse protecteur, et les médecins cubains prescrivaient des plantes, pardon le curcuma, qui avaient des propriétés antivirales et stimulaient le sagesse protecteur. .

“Colosse”

Dans lequel un interligne aimable laissé par un naturel chagriné de la Vieille Gris, Julio Bienvenido Cisnero travaille infatigablement sur sa exiguë monument en sapinière Consultants curatifsOu un rayon de suffrage médicale, vendant de intégrité, de la sauge au moringa, qui incarnait récemment décrit pardon un crédit prodige.Et le Sarrau quant à le persistance des maladies gastro-intestinales, par le regretté patron cubain Fidel Castro.

Bienvenido, 68 ans, est fort par le métier à serfouir et à liquider des plantes médicinales. Il addition des somme ministériels quant à apposer l’interligne aimable où il gère son procès depuis mai 2010. Il cultive certaines des plantes médicinales qu’il liquide et achète d’dissemblables herbes à des fournisseurs qui viennent de la prairie.

Une placard manuscrite en portugais dessus de sa vitrage indique qu’il propose des remèdes botaniques quant à “les croupe, le foie, la vésicule biliaire, la prostate, la manteau et d’dissemblables affections”.

Bienvenido dit que les tenue se sont améliorées suspendant la épizootie. Différents clients achètent des herbes quant à plier(se) des tisanes, des onguents et d’dissemblables préparations quant à redoubler à elles sagesse protecteur. Il comptabilité convenablement le débordement de gazettes laquelle ils auront appétit, les abri parmi un séculaire reçu et à elles explique les recettes. Il liquide quand son capable physiologique. Dans eux, il y en a un qu’il traite Colosse, une achèvement qui associe sept plantes médicinales : l’aloe vera, les gazettes de guanabana, le thé, le moringa, les gazettes d’avocatier, l’végétal à bougies et les gazettes de bonbonne. Il dit que Colosse nettoie le aile.

Bienvenido dit qu’il a enseigné certaines plantes médicinales de sa mère-grand et que la psychologie de la progéniture des remèdes populaires remonte à un parent obligeant du Congo suspendant la soumission des esclaves quant à mijoter parmi les champs de pieu à douceur.

“Toutes les connaissances d’vierge ont été transmises de ovulation en ovulation”, dit-il par interphone, ajoutant qu’il met à hublot ses connaissances en lisant, en choriste des recherches informatiques et en écoutant une communication de ondes gouvernementale sur la remède herbue.

Les labeurs médicales alternatives sont “un intercession de rattraper à la naturel”, dit Perez, “spécialement si l’on considère que les foule ont l’pressentiment que les traitements botaniques provoquent moins d’mise indésirables que les médicaments chimiques”.

agencier insouciant Mimi WhitefieldBasée parmi le sud de la Floride, miss a entouré Cuba, les tenue internationales et d’dissemblables nouvelles de toute l’Amérique latine quant à le Miami Herald. Suivez-la sur Twitter Intégrer un tweet

Leave a Comment