Médicament de la jungle : une réprimande aux corvées traditionnelles

Pendant ma Trinôme-et-Tobago natale, la médicament usitée – en anormal la médicament de garrigue – est une combine formatrice ancien. Même en même temps que l’départ et la prestige de la médicament usitée, la médicament de garrigue continue de progresser comme certaines commerces.

“Médicament de garrigue” est le aboutissement d’langue verte désignant la médicament usitée des plantes des Caraïbes.

Les plantes aux propriétés médicinales sont utilisées envers emballer une disparité de particularité médicales, y capable le grippe, la expectoration, les gravelle rénaux, le hyperglycémie voire le génération (1).

Ces plantes se trouvent habituellement sur des terres non cultivées – d’où l’application du mot “campe” – ou cultivées comme des jardins familiaux. Pendant nous cas, ils sont puisque utilisés envers brillantiner et pimenter les nourriture pour la caléfaction.

Il existe d’innombrables façons d’infliger la médicament de garrigue.

Par étalon, disparates parties des plantes peuvent convenir utilisées fraîches ou séchées et consommées en dessous entraîné de thé engoué – indispensable thé de garrigue – ou trempées comme de l’tord-boyaux et utilisées puis baume quelque les crimes et les maux.

La médicament de garrigue a une copieux fiction comme de nombreuses petites nations insulaires des Caraïbes, spécialement Trinôme-et-Tobago, la Grenade et les Bahamas, et peut convenir utilisée individuelle ou en combinaison en même temps que des traitements médicaux traditionnels.

Ressources que les plantes envers à eux bienfaits médicaux soient reconnues depuis mûrement, la médicament de garrigue – et de la sorte la phytothérapie et la médicament usitée des plantes – a été critiquée et marginalisée comme la phalanstère au philosophie épanoui, alimentant la frayeur.

La frayeur des herbes et des plantes en aussi qu’éléments fonctionnels de la complexion et du extase, pourquoi qu’un loupé de certain incrédule touchant à elles calme et à elles valeur, limitent à nous bienveillance du responsabilité et des harnachement de la médicament de garrigue.

Malheureusement, il existe des recherches émergentes prometteuses.

Une certificat intolérant a montré que certaines préparations orales à échafaudage de plantes amélioraient la rôle et la cadence des symptômes de la expectoration comme les monde atteintes de rhumes ou d’infections des voies respiratoires supérieures (2).

La certain sur le hyperglycémie de calibre 2 utilisant des souris a montré que les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes des plantes médicinales améliorent fonctionnellement la ennui à l’insuline et peuvent convenir utilisées envers emballer le hyperglycémie (3).

Une certificat de certain de 2021 a exploré le responsabilité possible des suppléments à échafaudage de plantes comme le tranquillité des symptômes du coût poison SRAS-CoV-2, qui provoque une pollution au COVID-19 (4).

La phytothérapie usitée a puisque récit l’sujet de recherches envers son conclusion comme le émoluments de l’haut-mal et de l’quart (5Et le 6).

Ressources que le dimension de la certain incrédule ou bien vulnérable, ces résultats illustrent le responsabilité alors visible que la médicament de garrigue et la phytothérapie usitée peuvent marivauder comme la épargne des maladies. Avec de certain hôpital bonne est essentiel envers diagnostiquer la calme (1).

Éphémère

La médicament de garrigue a des dettes médicaux potentiels comme la épargne du grippe, de la expectoration, du hyperglycémie de calibre 2, du COVID-19, de l’haut-mal et de l’quart, cependant principalement de certain hôpital bonne est essentiel envers diagnostiquer la calme.

En conception de la colonialisme, la médicament de garrigue à Trinôme-et-Tobago est une fusionne formatrice des corvées des Amérindiens ou des peuples autochtones, des influences des esclaves africains, des colons occidentaux, des Indiens d’vertueux en dessous commandite et d’différents centres ethniques (1).

De alors, sa voisinage en même temps que l’Amérique du Sud confère à Trinidad une pousse naturelle et des plantes médicinales rares (1).

La médicament de la jungle récit concours d’un mode ethno-médical alors épanoui, adapté à la médicament usitée asiatique, qui repose sur le idée du engoué et du guindé.

La formule du chaud-froid avalisé qu’un désaxé compris le engoué et le guindé comme le collectivité sous-tend le expansion des maladies. Donc, réchauffer cet modéré en même temps que des plantes médicinales apporte une heureuse complexion (septEt le 8).

Un étalon de cela est l’application du “éclate” – une combine lequel je me souviens rien émotion depuis mon vigueur.

Le éclate se conséquence tandis les gazettes d’arbustes ou les légumes coupés textuels que les carottes sont trempés comme l’eau et refroidis. L’eau non sucrée se étanche à jeun sur une variation de différents jours à une semaine envers résoudre la « ferveur » du collectivité.

Ils peuvent puisque convenir utilisés envers croquer le collectivité au “curetage”, en utilisant des nettoyants ou en utilisant des laxatifs en même temps que des capsules de séné.

Le curetage est journellement accommodé en conséquence les repos scolaires de double salaire et semblable façade ou en conséquence le survenance de la information période puis emblème de curetage et de fabrication du collectivité envers une information date.

Injuste le éclate, d’différents corvées courantes de médicament de garrigue à Trinôme-et-Tobago visent à emballer le grippe, la tension, les gravelle rénaux, les infections post-partum ou utérines, le hyperglycémie, le génération et l’hypertension artérielle (1).

Éphémère

La médicament de la jungle à Trinôme-et-Tobago est une fusionne formatrice de la médicament usitée pré et postcoloniale et récit concours du mode de croyances ethno-médicales engoué et guindé.

Avec de 900 traitements botaniques individuels ont été identifiés comme une volumineux instruction ethnobotanique sur la médicament de garrigue à Trinôme-et-Tobago (1).

Bougrement d’compris eux ont été documentés comme l’Herbier habitant de Trinôme-et-Tobago, en dessous la vérification de l’Internat des Antilles (UWI), St. Augustine (9).

Voilà différents plantes médicinales courantes à Trinôme-et-Tobago et à eux utilisations (1):

  • Zibabek (Neurolina Lobata): Verso emballer la tension, le grippe et la expectoration, les gazettes sont broyées et bues comme du jus ou trempées comme de l’tord-boyaux et prises en dessous entraîné d’infiltration de 1 léopard (30 ml).
  • verdoyant à tension (Cymbopogon citratus): Moyennant désignée mélitte, miss est utilisée envers emballer les fièvres et les rhumes ou envers se découvrir. Il est infusé et révolu en dessous entraîné de thé.
  • journal de perbérine (Passiflore trapézoïdal): Similaires au bergamote de la respect, les gazettes de barbadène sont infusées envers emballer l’hypertension artérielle. Les fruits de Barbadène peuvent puisque convenir appréciés comme les smoothies et les glaces.
  • pommeau de hominien (Jenipa Americana): Il est apposé envers emballer le hyperglycémie lorsqu’il est révolu en dessous entraîné de bergamote ou de philtre (un conséquence d’une comportement d’déracinement classique).
  • althæa obscur (Ketmie rosa-sinensis): Il est apposé envers emballer “l’halte de l’eau” ou la accumulation génito-urinaire en conception de son conclusion diurétique. Les fleurs sont faites en infusions ou en décoctions.
  • neem (Azadirachta Indica): Les gazettes sont mâchées crues ou transformées en jus ou différent philtre envers emballer le hyperglycémie ou envers convenir utilisées puis coulant de éclate.
  • Noni (Morinda Citrifolia): Moyennant indispensable « châtaigneraie de la affliction », le jus du bergamote mûr ou levé est apposé envers emballer le hyperglycémie ou envers se découvrir.

Certaines plantes, analogues que “Merveilles du monde” (Bryophyllum pinatum), noble puis un purge envers toutes les particularité, analogues que l’asphyxie, le hyperglycémie, les gravelle rénaux, l’hypertension artérielle et le grippe (1).

De alors, les corvées de médicament de garrigue non orale sont courantes et comprennent des méthodes topiques, d’respiration ou de «respiration».

Par étalon, des gazettes de manioc effrayé peuvent convenir appliquées sur le collectivité envers emballer le grippe, ou des gazettes de bénédictine africaine broyées et un espèce inhalé envers emballer la tension (1).

En alors des traitements individuels, disparates combinaisons ou combinaisons de plantes aux bienfaits tels sont habituellement utilisées envers emballer une même camaraderie.

Éphémère

Avec de 900 remèdes botaniques ont été identifiés comme la médicament de la jungle de Trinôme-et-Tobago, cependant les plantes courantes comprennent les zébabs, le noni, le neem, l’verdoyant soucieux, la pommeau de hominien, le barbaden et les merveilles du monde.

La médicament conventionnelle a été développée amnistie à des décennies de certain et est la analyse factuelle envers les médicament de complexion.

Au fil du climat, la médicament de garrigue a été marginalisée par la médicament usitée, plus en conception d’un loupé de certain sur cette dernière.

Malheureusement, ceci n’a pas arrêté l’application de la médicament de garrigue comme certaines communautés, et la médicament usitée a une éternelle bravoure médical et peut marivauder un responsabilité scolaire visible comme la épargne des maladies (dixEt le 11).

En récit, l’auscultation incrédule de la médicament usitée peut cotiser favorablement au expansion de suppléments et de remèdes à échafaudage de plantes envers la épargne de la complexion (11).

À Trinôme-et-Tobago, il existe puisque une université d’concorde compris la médicament usitée et la médicament de garrigue. Par étalon, un étude de certificat de 2018 sur l’instruction UWI a acanthe que 60% des médecins croient en la médicament de garrigue (1 2).

Ceci signifie que, de concert aux recommandations médicales, ces médecins peuvent guide à à eux patients d’tendre varié traitements de médicament de garrigue comme le boîte de à elles actualité de vie.

Puis alors de certain hôpital bonne, la médicament de garrigue peut convenir une médicament de accoudoir aux côtés de la médicament conventionnelle, lorsqu’miss est considérée puis sûre et appropriée.

Éphémère

La médicament conventionnelle est la analyse fondée sur des situation probantes envers la épargne de la complexion et, au fil du climat, a marginalisé la médicament de garrigue. Malheureusement, il y a appuyé envers l’concorde compris ces double systèmes, tandis ceci est noble puis sûr et accommodé.

La médicament de garrigue récit modèle à la médicament usitée des plantes pratiquée comme les Caraïbes. Il s’agit plus d’une fusionne formatrice de corvées indigènes en même temps que des influences africaines, européennes et indo-asiatiques.

Le collectivité de la certain incrédule est aussi nourrisson, cependant la médicament de garrigue peut garder des dettes médicaux potentiels comme la épargne de la expectoration, du hyperglycémie de calibre 2, du COVID-19, de l’haut-mal, de l’quart, etc.

Le zybabyak, le noni, le neem, l’verdoyant à tension, la pommeau de hominien, la barbadine et les merveilles du monde font concours des plantes médicinales ordinairement utilisées à Trinôme-et-Tobago envers emballer le grippe, la expectoration, le hyperglycémie, la accumulation génito-urinaire et la tension, envers n’en héler que quelques-unes.

Contre la dépérissement de la médicament usitée de garrigue, il existe aussi une privilège d’concorde compris ces régimes, lorsqu’ils sont considérés puis sûrs et appropriés et en conséquence des recherches alors humaines.

Leave a Comment